Retour à la liste des questions

Jeudi 12 mai 2016

Au-delà des aspects réglementaires, peut-on espérer un bénéfice pour l’entreprise d'une bonne gestion des immobilisations ?

Un actif gonflé artificiellement du fait de la non prise en compte des rebuts donne l’image d’un parc matériel vieillissant.
La justesse dans le calcul des prix de revient implique de travailler sur de bonnes bases analytiques en y intégrant des coûts de matériels réalistes.
Un contrôle attentif des installations générales de bâtiment permet d’identifier les erreurs d’affectations entre les biens passibles d’une taxe foncière et les biens non passibles.
Nous vivons aujourd’hui dans un monde extrêmement concurrentiel où tout demi-point de productivité sur la concurrence peut faire la différence. Une gestion rigoureuse des immobilisations participe à la recherche d’une meilleure productivité au même titre que d’autres secteurs de gestion dans l’entreprise. En moyenne, il est possible de faire des gains allant de 5 à 15 % des coûts directs et indirects liés aux immobilisations.