Retour à la liste des questions

Jeudi 12 mai 2016

Pour quelles raisons l’actif ne représente-t-il pas toujours une image fidèle du patrimoine ?

Les opérations de rapprochement mettent souvent en exergue des écarts significatifs entre le fichier des immobilisations et la réalité physique. Plusieurs raisons concourent à cet état de fait. En premier lieu la difficulté de communication entre les services techniques et comptables. Il faut reconnaître que les libellés des factures sont souvent succincts, globalisés et difficilement compréhensibles techniquement parlant. Ils rendent les contrôles ardus. Par ailleurs l’absence de lien entre les différentes immobilisations historiques d’un même équipement technique, (immobilisations pour partie chez la mère – pour partie chez la fille) complique la gestion des sorties d’actif.
Au-delà des besoins légaux, cela permet de mettre à jour ce qui peut l’être et de faire le point sur le poids économique et la rentabilité des grandes familles – stratégiques ou non – de biens (rentabilité comparée vis à vis des indicateurs d’un marché, des concurrents, …). D’un point de vue strictement économique, cela permet également de faire un point sur le calcul des différentes taxes, autorisant d’éventuelles économies ou l’étude d’un plafonnement.